Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lez/zone
  • Lez/zone
  • : Lez Zone est un espace dédié à la culture et aux arts sapphiques, au féminisme. Vous y trouverez également quelques actualités. Poèmes illustrés, peinture, photographie, artistes invitées.
  • Contact

Textes illustrés

Lucie Aubrac :

Résister 

Rose Ausländer :

Dans le rien

Découvrir un chant

La chambre m'abrite

Ne le sais

Quand je partirai

Tu es là encore

Anne Archet :
Convulsive

Union nucléaire

Nicole Barrière :

Femmes en parallèle

Marie Bataille :

Nuit

Le silence te creuse

Germaine Beaulieu :

Dans l'attente

Elle s'interroge

Il n'y a plus de sens

Rien du noir

Tu tiens bon le désir

Jannick Belleau :

Adios Amiga

Jovette-Alice Bernier :

C'est alors que l'on sait

J'abdique tout

Louky Bersianik :

La Splendeur

Le testament de la folle alliée

Le visage

Maladie d'amour

Huguette Bertrand :

Alpamayo

Blondes nuits ensoleillées

Enchevêtré aux impossibles

Je ne suis que le vent

J'ai cette gourmandise

Les visages du temps

Quand le cri du corps

Sous la caresse des mots

Sur la pointe des doigts

Sur l'écran brûlant...

Claudine Bohi :

L'humilité...

France Bonneau :

Si j'étais immigrante

Nicole Brossard :

Aujourd'hui je sais

Ma continent

Ne touchons pas...

Sa surface

Sous la langue

Françoise Bujold :

Quand la perdrix...

Mélanie Cantin :

Innocent amour

Diane Cardinal :

Je m'assois sur ton nombril

Je m'infiltre sous ta peau

Tu murmures

Patrizia Cavalli :

De moi...

Natalie Clifford Barney :

Etre libre

Anne Collignon :

Ils étaient cinq

Cristie Cyane :

Laisse-toi aller

On veut pas d'ça ici !

Polaroïd

Rainbow

Un baiser sur ses seins

Louise Cotnoir :

Il faudrait le poème

Le sexe marqué...

Maison à louer

Christine Davi :

Elle dit non

Lucie Delarue-Mardrus :
Baiser 
L'étreinte marine
Refus

Si tu viens

Denise Desautels :

Les chuchotements et la caresse 
L'espoir ?

Tout ce bleu

Une histoire de beauté

Chahdortt Djavann :

L'Iran d'aujourd'hui

Hélène Dorion :

Tu avances une main...

Tu viendras...

J'adviens...

Emily Dickinson :

Douter de Moi !

Elle s'éleva...

Il a Sanglé ma vie

Il s'exerce sur votre Ame

Pour Toi

Eve Ensler :

Le clitoris...

Mon vagin, mon village

Procès en sorcellerie

Rosanna Fiocchetto :

La fureur...

Jacqueline Francoeur :

Sérénité

Madeleine Gagnon :

Un monde androgyne

Cathy Garcia :

Oiseaux

Claire Gérard :

Sensualité

Benoîte Groult :

Elle voudrait

Patricia Guenot :

Abolir la spirale...

Avenir Féminin

Tes mains

Colette Haddad :

Si proche !

Anne Hébert :

L'envers du monde

Les petites villes

Nuit

Istina :

Je me bats

Elle marche

Michèle Lalonde :

Speak white

Sophie Langemont :

Quand je t'imagine

Marguerite Lapalme :

Assimilation

Audre Lorde :

Combattre l'oppression

Habiter les silences...

Savoir - plutôt que penser

Marie-Victoire Louis :

Justice

Andrée Maillet :

Amérique française

Françoise Mariotti :

Lisse comme une pierre blanche

Hélène Marquié :

Le corps subversif

Luci-Louve Mathieu :
Femme

Femme source

Les filles de plume

Lettres

Valéry Meynadier :

Juste...

Peu...

Carole Menahem-Lilin :

Désir obscur...

Le nu visionnaire

Nudité

Souffle 
Un parfum d'écorce

Micheline Mercier :
Abnégation

Isabell Miller :

Fondre

Shawn Mir :

Là-bas les Flandres

La lesbienne d'aujourd'hui

Misfit :

Ange d'éternité

De mes soeurs lesbiennes

Des siècles...

D'un clapotis de l'âme

Le tourbillon...

Tout se passera bien

Vermillonner d'aimer

Colette Nys-Mazure :

Aimée-Aimante

Délivrer les sources

Flux et reflux
Angèle Paoli :
Peut-être

Geneviève Pastre :

Au mâle quand il veut s'interposer

Bonheurs

Je chie je dis...

Marie-Thérèse Peyrin :

Regarde

Ludmilla Podkosova :

Aimer

Lucie Poirier :

Les longs chemins

Catherine Ribeiro :

Femmes algériennes

Adrienne Rich :

A Judith

L'honneur des femmes

Nier notre réalité

Si c'est le désir...

Amina Saïd :

Amour notre parole

Enfant moi seule

L'élan le souffle le silence

Cécile Sauvage :

Le vallon

Isabelle Servant :

Sûrement

Christel J-Stefariel :

Les mots à huis clots

Nada Stipkovic :
Lâcheté
Jeanne Talbot-David :

Où allons-nous

Si fortement rêvé...

Françoise Tchartiloglou :

C'est la vie

Comme la mouette

Repli

Résidence

Emmanuelle Urien :

Tout est pareil

Yolande Villemaire :
Le son du soi
Clara Vincent :

Au pays de ton corps

Dis femme...

Petite garce femme

Tout près du visage

Renée Vivien :

Intérieur

Le Pilori

Notre Dame des Fièvres (Tolède)

Sonnet "Parle-moi..."

Union

Ton Ame

Vierges et femmes...

Simone Weil :

Comme le puissant...

Monique Wittig :

Elles disent...

J/e suis frappée d'interdit...

Sois m/a très chérie...

Leïla Zhour :

Aime-moi

A mon revers

Deux

Grandes et dures

Je cherche un visage...

T'aimer

Ton regard...

Recherche

En théorie : des articles de fond et de référence sur le lesbianisme, l'homosexualité et le féminisme, ainsi que quelques articles sur l'actualité LGBT.

Un peu d'art aussi, des coups de crayons et de pinceaux, de la poésie, des images.

En pratique :un blog et son histoire. 

Les albums qui sont dédiés à une artiste en particulier sont créés avec l'autorisation et la collaboration de cette artiste. Pour litiges ou autres mots, mon adresse mail : sappho4444@hotmail.com 

Archives

Liens

Portails lesbiens :
Sappho
Tasse de Thé
Lesbiagenda Toulouse

Lesbian Index

Sapphica


Blogs lesbiens : 
L'ancien Lezzone et ses archives

Elles à Elles

Complicités Féminines

Geneviève Pastre 

Gouts Doux
Lesbiennes maghrébines

Mauvaise Herbe 

Mot à Mot 
Sensuality

Références Lesbiennes :
Archives lesbiennes de Paris

Archives lesbiennes de Berlin

Bagdam Espace Lesbien

Cineffable

Coordination Lesbienne

Isle of Lesbos

La Barbare

Les Rivages de Mytilène
Saphisme.com

Univers-L


LGBT/Queer :

France Gaie et Lesbienne

Fugues : G&L du Québec

Inter LGBT

Les Panthères Roses

Media-G

SOS Homophobie 


Sites féministes : 

ANEF 

Annuaire Etudes féministes 
Anti patriarcat
CCP(ublisexisme)
CNDF
Contre le publisexisme

Encore féministes !

Femme libre (blog)

Femmes en Résistance

Films de Femmes 
Furieuses Fallopes
Glasgow Women's Library

Hors Champ

La Barbe
La Maison des Femmes
 
La Meute
Les Pénélopes  

Mix-Cité

Sisyphe

Têtes hautes

The Women's Library


Auteures :
Michèle Causse
Françoise Leclère
Geneviève Pastre
Monique Wittig

Espaces poétiques :

Huguette Bertrand

Poé-graphie

Poénamur

Poénamur 2

Poésie sapphiste

Renée Vivien

Shawn Mir

Terres de Femmes


Artistes peintres :

Marie Lydie Joffre
Hélène Khoury 

Françoise Tchartiloglou

Sylvette Vinot 

Photographie :
Cathy Peylan
Rebelle


Référencement :

Ref-ici

Mesblogs.com 
Référencement blog
Lesbienne sur Reflink
 

Annuaire de flux d'actualités 

 

Augmenter la visibilité de votre site avec son l'indexation sur nos annuaires en liens durs

25 août 2006 5 25 /08 /août /2006 13:25

Afrique du Sud : Le Cabinet approuve le projet de loi légalisant le mariage des couples homosexuels

Le Cabinet sud-africain a approuvé hier, jeudi 24 août, le projet de loi garantissant la légalité du mariage des couples du même sexe, indiquent les sites homos d'information Mamba Online et 365Gay.com. Le Civil Unions Bill revient ainsi sur la définition actuelle du Marriage Act de 1961, qui précise que le mariage se définit comme «l'union d'un homme et d'une femme, à l'exclusion des autres». Le nouveau texte prévoit également des droits pour les couples homos et hétéros non mariés et qui n'ont pas signé un «civil partnership». Des audiences publiques sont prévues en septembre dans plusieurs villes du pays. Les amendements du Marriage Act doivent être présentés au Cabinet (qui se compose du Président, du Vice-président et de 25 ministres) en septembre et le Civil Unions Bill devrait être voté par le parlement en octobre pour pouvoir devenir loi en décembre, la date butoir fixée par la Cour constitutionnelle (lire Quotidien du 1er décembre). Cette décision va certainement décevoir le Parti démocratique africain chrétien, qui avait demandé au comité parlementaire de ne pas amender la loi en faveur des unions des couples gay et lesbiens. «Nous croyons que la bonne chose à faire est d'amender la constitution pour bien faire comprendre que le mariage est entre un homme et une femme», avait insisté, le 16 août, le révérend Kenneth Meshoe, leader de cette formation politique d'opposition. Une requête que le président de l'instance étatique, Patrick Chauke, avait rejetée.
Par ailleurs, Mark Gory, qui avait gagné le droit d'hériter de son partenaire brutalement décédé en 2005 sans laisser de testament, aurait demandé jeudi à la Cour constitutionnelle de ratifier le jugement historique de la cour qui lui a donné raison face aux parents du disparu (lire Quotidien du 3 avril).

par Habibou Bangré

Source : http://www.tetu.com/rubrique/infos/infos_detail.php?id_news=10052

Repost 0
23 août 2006 3 23 /08 /août /2006 18:06
Une réforme des droits de succession menace d'oublier les couples pacsés

Ces derniers jours, le ministère des Finances a avancé la possibilité d'une réforme des droits de succession, qui viserait à supprimer les droits de succession pour le conjoint marié survivant. L'Interassociative lesbienne, gaie, bi et trans (Inter-LGBT) souligne, dans un communiqué, qu'une telle réforme soulèverait la question de «la différence de traitement entre les couples, suivant qu'ils sont hétérosexuels ou homosexuel», le mariage étant interdit aux couples homosexuels. «Aujourd'hui, reprend l'Inter-LGBT, la différence de traitement entre pacsés et mariés est déjà considérable au regard de la fiscalité appliquée aux successions», malgré des améliorations récentes sur les modalités de la succession (lire Quotidien du 14 juin). Ainsi, par exemple, le conjoint survivant bénéficie d'un abattement de 76.000 euros, contre 57.000 euros dans le cadre du Pacs. À l'occasion du débat budgétaire de la rentrée, l'Inter-LGBT demande donc au gouvernement de mettre fin à cette discrimination. Mais déjà, l'entourage du Premier ministre vient de faire savoir que la réforme voulue par Bercy, qui coûterait à l'État 400 millions d'euros par an, pourrait ne pas avoir lieu. 

par Paul Parant

Source : http://www.tetu.com/rubrique/infos/infos_detail.php?id_news=10040

Repost 0
27 juillet 2006 4 27 /07 /juillet /2006 16:15

États-Unis : nouveau revers pour le mariage homosexuel dans l'Etat de de Washington

Les défenseurs du mariage homosexuel aux Etats-Unis ont subi un nouveau revers mercredi avec son rejet par un nouvel Etat, celui de Washington dont la cour suprême a estimé que les couples du même sexe n'avaient pas le droit de se marier.

"La loi sur la défense du mariage ne viole pas la Constitution de l'Etat de de Washington", ont déclaré les juges de la juridiction suprême de cet Etat, saisis du cas d'un couple de lesbiennes souhaitant se marier et qui avaient reçu un avis favorable en appel.

Votée en 1998, la "loi sur la défense du mariage" définit cet acte comme un contrat entre un homme et une femme.
Au début du mois, les Cours suprêmes de l'un des Etats les plus libéraux des Etats-Unis, New York, et de l'un des plus conservateurs, la Géorgie, avaient eux aussi arbitré des affaires en défaveur des partisans du mariage gay.

L'union homosexuelle n'est autorisée que dans l'Etat du Massachusetts, ceux du Vermont et du Connecticut permettant toutefois des unions civiles qui ouvrent les mêmes droits que pour les époux hétérosexuels.
La quasi-totalité des 50 Etats interdisent désormais le mariage entre homosexuels, soit par un amendement à leur Constitution soit par une décision de justice.
Ces décisions interviennent tandis que les conservateurs, le président George W. Bush en tête, militent activement pour une interdiction de l'union homosexuelle dans la Constitution américaine.

>Mis en ligne le 27/07/06

Source : http://v2.e-llico.com/article.htm?rubrique=actu&articleID=13652

Repost 0
19 juillet 2006 3 19 /07 /juillet /2006 14:22
USA : la claque aussi de la Chambre des Représentants au Président Bush
Après le Sénat en juin dernier, la Chambre a rejeté également l'amendement constitutionnel visant à interdire les mariages gay...

C'est sans surprise que la proposition d'amendement constitutionnel visant à interdire le mariage homosexuel a été rejetée, en juin, au Sénat américain et hier à la seconde chambre, celle des représentants. L'administration Bush connaissait l'opposition majoritaire des membres du Congrés à amender la constitution sur le sujet, pour autant le but n'était pas tant de voir aboutir ce souhait présidentiel que d'émettre un signe et offrir des gages à la base électorale conservatrice du locataire de la Maison Blanche qui est au plus bas dans les sondages d'opinion.

Alors qu'une majorité des deux tiers est requise pour amender la constitution fédérale, la proposition présidentielle a été adoptée par seulement 236 voix contre 187 alors que 283 votes favorables étaient requis.

Alors que les législatives prévues à l'automne prochain pourraient constituer un camouflet pour le parti Républicain, Georges W. Bush s'était fendu déjà fendu d'un message avant le vote sénatorial, rappelant sa conception des valeurs familiales, soulignant «l'engagement d'un mari et d'une épouse à s'aimer et se servir l'un l'autre» qui «favorise le bien-être des enfants et la stabilité de la société». Georges W. Bush en avait profité à nouveau pour dénoncer les jurisprudences favorables aux unions homosexuelles, faites à ses yeux par des «juges militants».

Le même ajoutait que «Le mariage ne peut pas être coupé de ses racines culturelles, religieuses et naturelles sans affaiblir son influence bénéfique sur la société» assurant toutefois que «nous devons nous souvenir que tout Américain mérite d'être traité avec tolérance, respect et dignité. Chacun d'entre nous a le devoir de mener cette discussion dans la civilité et la décence mutuelle, et tout le monde mérite de faire entendre sa voix».

Georges W. Bush rappelait également que sa «position sur cette question est claire : le mariage est l'établissement le plus fondamental de notre société, et il ne devrait pas être redéfini par des juges activistes. Le peuple doit être entendu sur cette question.».

La Maison Blanche a une nouvelle fois donné son avis en marge du vote de ce mardi estimant que «quand des juges militants insistent pour redéfinir l'institution fondamentale du mariage dans leurs états ou potentiellement pour le pays entier, la seule alternative pour que soient entendues les voix des personnes est un amendement de la constitution».

Selon un sondage d'opinion du printemps dernier une majorité d'américains définisse le mariage comme l'union d'un homme et une femme, mais une majorité également rejetait une modification de la constitution en ce sens. La question du mariage gay devrait l'un des thèmes de campagne des prochaines élections législatives.

EN SAVOIR PLUS

Nos articles liés au sujet :
- USA : claque du Sénat au Président Bush
- Nouvelle busherie orale contre le mariage gay
- Bush réitère sa définition du mariage comme une union entre un homme et une femme
- Bush réitère son soutien à l'interdiction des mariages gays
- Loi empêchant les mariages gays anticonstitutionnelle
- La vice-première dame contre le projet d'amendement
-
Busherie orale contre le mariage gay

Source : http://citegay.fr/ACTUALITES/GAY/00/00/245718/actualites_visu.htm

Repost 0
17 juillet 2006 1 17 /07 /juillet /2006 15:17

Belgique : lutte contre l’obstruction aux mariages

Plusieurs pays européens empêchent leurs ressortissants gay et lesbiens de se marier dans des pays où les unions de même sexe sont légales. Un phénomène qui agace beaucoup les associations LGBT et les couples eux-mêmes.

La presse belge s’en fait parfois l’écho mais certains pays, y compris européens, qui ne reconnaissent pas les unions homos dans leur législation, font souvent obstruction pour s’assurer que leurs ressortissants ne puissent pas se marier là où c’est pourtant possible. C’est ce qui est arrivé à un gay grec vivant en Belgique et souhaitant se marier avec son copain américain — ce que la loi belge permet. Les autorités grecques ont refusé de lui délivrer l’indispensable certificat de célibat, lui interdisant ainsi le mariage. Cette volonté d’"obstruction" plus fréquente qu’on ne suppose, comme le rappelle le journal gay "Tels quels", est telle que des législateurs belges ont déposé une proposition de loi permettant au candidat au mariage de déclarer devant témoins et devant un juge qu’il est célibataire. Si le texte est adopté, les projets de mariage de gays étrangers vivant en Belgique ne dépendront plus du bon vouloir de leurs pays d’origine.

Jean-François Laforgerie

Mis en ligne le 17/07/06

Source : http://v2.e-llico.com/article.htm?rubrique=actu&articleID=13564

Repost 0
12 juillet 2006 3 12 /07 /juillet /2006 16:36

Mariage/parentalité : l’Inter-LGBT s’agace du silence de Jean-Marc Ayrault

Quasi invité vedette de la dernière Marche des Fiertés, le PS a déposé, fin juin, deux propositions de loi (mariage et parentalité homo). Ce double dépôt pose question à l’Inter-LGBT qui s’étonne aujourd’hui que Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste à l’Assemblée Nationale refuse de dialoguer avec elle. Explications.

"Le président du Groupe socialiste, Jean-Marc Ayrault, refuse de rencontrer l'Inter-LGBT, qui a sollicité un entretien après le dépôt de deux propositions de loi sur le mariage et la parentalité", dénonce aujourd’hui l’Inter-LGBT. Le grief pourrait, de prime abord surprendre, mais ce double dépôt (un texte unique était initialement prévu par le PS) fait craindre aux associations LGBT des problèmes dans la volonté d’aller au bout du processus. En fait, l’Inter-LGBT craint que le PS, par calcul, s’engage fermement sur la question du mariage et nettement plus mollement sur la question de la parentalité, d’où le dépôt de deux textes distincts qui pourraient lors connaître des sorts divers. L'Inter-LGBT a donc écrit aux députés socialistes pour leur expliquer son point de vue sur le fond, et leur rappeler les engagements pris en leur nom par le Parti socialiste, notamment lors du rendez-vous du 7 juin avec François Hollande, Premier secrétaire du Parti Socialiste.

Dans le détail, l'Inter-LGBT regrette deux modifications d'importance dans la présentation de ces textes. "Selon la proposition de la loi portant sur la parentalité, il n'est plus question d'ouvrir l'accès à l'assistance médicale à la procréation pour les couples de même sexe, alors que les couples hétérosexuels le peuvent" note l’association. Et puis surtout : "Alors que les deux aspects de la réforme du code civil envisagée sont indissociables, le groupe socialiste a fait le choix de séparer les problématiques en deux textes distincts : s'agirait-il de prendre exemple sur le modèle belge, et d'opérer en deux temps, l'ouverture du mariage pour les couples de même sexe d'abord, et, plus tard, l'ouverture de l'adoption ?" se demande l’Inter-LGBT.

Ce sont ces deux points, de grande importance, que l’association entendait évoquer avec le président du groupe socialiste de l’Assemblée Nationale, Jean-Marc Ayrault. Ce ne sera pas possible puisque jean-Marc Ayrault a fait opposer "par son secrétariat une fin de non-recevoir des plus définitives". Faudrait-il croire que Jean-Marc Ayrault aurait — quand il s'agit de rencontrer l'Inter-LGBT — des difficultés d'agenda plus difficiles à surmonter que son homologue de l'UMP Bernard Accoyer, que le président de l'UDF François Bayrou ou que Jean-Pierre Raffarin quand il était Premier ministre ?" demande l’Inter-LGBT qui déplore "un tel mépris".
L'Inter-LGBT demande au Parti Socialiste et à ses parlementaires de respecter leurs engagements, notamment ceux pris le 25 juin 2006, par la participation du Premier secrétaire à la Marche des Fiertés.

Mis en ligne le 12/07/06

Source : http://v2.e-llico.com/article.htm?rubrique=actu&articleID=13542

Repost 0
12 juillet 2006 3 12 /07 /juillet /2006 16:34

Mariage gay : crainte au Massachusetts

La Cour suprême du Massachusetts, seul Etat où le mariage homosexuel est autorisé aux Etats-Unis, a jugé le 10 juillet qu'un éventuel amendement à la Constitution de l'Etat interdisant l'union entre deux personnes de même sexe n'était pas illégal.

En confirmant la décision d'un procureur général, la plus haute juridiction du Massachusetts a ouvert la voie à une initiative pour une consultation populaire visant à interdire l'union homosexuelle dans cet Etat. C’est évidemment une mauvaise nouvelle pour toutes les associations LGBT très engagées dans la défense de ce statut.
Promue par un groupe conservateur, le Massachusetts Family Institute, et signée par 170 000 pétitionnaires, cette initiative pour un référendum était contestée par les militants LGBT dont le GLAD (Gay and Lesbian Advocates and Defenders).

Selon eux, le feu vert de la Cour suprême contredit la décision historique prise en 2003 par cette même cour autorisant le mariage homosexuel. Les juges ont estimé que leur décision "ne constituait pas un revirement de jugement", car les mariages déjà conclus ne devraient pas être annulés.
Plus de 8 000 couples de même sexe se sont unis depuis deux ans dans cet Etat, indique le GLAD.

La bataille va se déplacer sur le terrain législatif et une assemblée constitutionnelle va examiner l'amendement définissant un mariage comme la seule union d'un homme avec une femme.
Pour pouvoir être soumis au vote populaire en 2008, l'amendement doit être adopté par deux fois (au cours de deux sessions en 2006 et 2007) par cinquante parlementaires sur une assemblée de 200.

Mis en ligne le 12/07/06

Source : http://v2.e-llico.com/article.htm?rubrique=actu&articleID=13543

Repost 0
10 juillet 2006 1 10 /07 /juillet /2006 14:55

Propositions de loi du PS au Sénat sur le mariage et l'homoparentalité

Après l'Assemblée nationale, le Sénat. Le groupe socialiste de la Haute assemblée y a déposé, vendredi 30 juin, deux propositions de loi visant à «ouvrir le mariage aux couples de même sexe» et à «aménager les conditions d'exercice de la parentalité». Les deux textes viennent d'être mis en ligne sur le site du Sénat: on peut donc désormais y consulter la proposition sur le mariage et celle sur la parentalité. Ils sont sensiblement identiques à ceux déposés le 22 juin à l'Assemblée (lire Quotidien du 22 juin). Ainsi, le premier insère dans le code civil un nouvel article disposant que «le mariage peut être contracté par deux personnes de sexes différents ou de même sexe», aménageant toutefois l'article 312 selon lequel «le mariage emporte présomption de paternité», en faisant en sorte que cette présomption «ne s'applique qu'aux couples mariés composés d'un homme et d'une femme». Le second, sur la parentalité, relève une contradiction dans le fait qu'aux termes de la législation en vigueur, «l'adoption par une seule personne homosexuelle est permise», alors qu'elle est interdite à deux personnes du même sexe. Ce texte fait reposer la procédure d'agrément sur la seule «qualité du projet familial», permet une délégation d'autorité  parentale entre partenaires d'un couple homosexuel et leur ouvre le droit au congé de paternité, qui devient un «congé parental». Sans majorité au Parlement, les auteurs du texte ne se font pas d'illusion sur l'adoption de ces textes. Ils permettent néanmoins d'affirmer clairement les intentions du PS et s'inscrivent dans le projet du parti pour les élections de l'an prochain. Copyright tetu.com

par Paul Parant

Source : http://www.tetu.com/rubrique/infos/infos_detail.php?id_news=9833

Repost 0
10 juillet 2006 1 10 /07 /juillet /2006 14:50

Mariage : le PRG interpelle De Villiers

Secrétaire national aux questions LGBT du PRG et conseiller régional d’Ile-de-France, Eddie Aït a adressé, le 6 juillet, une lettre ouverte à Philippe De Villiers, en réponse à ses déclarations contre le mariage homosexuel.

Elu ouvertement gay, Eddie Aït a interpellé Philippe de Villiers, député et président du Mouvement Pour la France (MPF), suite à son appel à la mobilisation des parlementaires et élus locaux de droite contre l’ouverture du mariage aux couples de même sexe.
"J’y vois un refus de votre part de considérer les personnes homosexuelles comme des citoyens à part entière. Toutefois, je ne suis pas étonné par ce comportement mais inquiété en ce qu’il révèle la force des idées et des organisations de la réaction la plus virulente et la plus mensongère. C’est la même qui poursuit dans les salles d’accouchement les femmes qui choisissent l’IVG."
Le PRG précise également que "l’homoparentalité et le droit au mariage pour les couples de personnes de même sexe apparaissent comme une nécessité pour notre société. Il faut préserver notre société des attaques de ses détracteurs, qui compromettent son évolution libérale."

Mis en ligne le 10/07/06

Source : http://v2.e-llico.com/article.htm?rubrique=actu&articleID=13489

Repost 0
10 juillet 2006 1 10 /07 /juillet /2006 10:40

Italie (Société)
Du fumier et des œufs pour protester contre le Pacs

Un groupe d'extrême droite a répandu du fumier sur le plancher et a lancé des œufs contre les guichets du bureau de l'état civil pour prostester contre la volonté de l'administration municipale de Tivoli, ville du Latium, d'ouvrir un registre d'unions civiles destiné aux couples non mariés vivant sous le même toit, qu'ils soient homosexuels ou hétérosexuels. L'action, menée jeudi 6 juillet devant des employés et des retraités médusés, l'a été par une dizaine d'hommes qui a expliqué ce geste dans un tract.«Veuillez nous excuser, pouvait-on lire sous la plume de «Communauté militante Tiburtina».Mais notre action est nécessaire car ce registre d'unions civiles n'est rien d'autre qu'un premier pas vers le Pacs et, par conséquent, vers l'adoption des enfants par les couples homosexuels. Contre l'hédonisme dominant et la fausse solidarité, nous réaffirmons les valeurs traditionnelles.» Marco Vincenzi, maire de Tivoli, qui a demandé l'intervention de la force publique, s'est indigné: «Tout le monde a le droit de manifester des opinions, mais seulement en respectant la dignité de chaque personne et des institutions.»


par Fausto Furio Colombo

Source : http://www.tetu.com/rubrique/infos/infos_detail.php?id_news=9827

Repost 0