Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lez/zone
  • Lez/zone
  • : Lez Zone est un espace dédié à la culture et aux arts sapphiques, au féminisme. Vous y trouverez également quelques actualités. Poèmes illustrés, peinture, photographie, artistes invitées.
  • Contact

Textes illustrés

Lucie Aubrac :

Résister 

Rose Ausländer :

Dans le rien

Découvrir un chant

La chambre m'abrite

Ne le sais

Quand je partirai

Tu es là encore

Anne Archet :
Convulsive

Union nucléaire

Nicole Barrière :

Femmes en parallèle

Marie Bataille :

Nuit

Le silence te creuse

Germaine Beaulieu :

Dans l'attente

Elle s'interroge

Il n'y a plus de sens

Rien du noir

Tu tiens bon le désir

Jannick Belleau :

Adios Amiga

Jovette-Alice Bernier :

C'est alors que l'on sait

J'abdique tout

Louky Bersianik :

La Splendeur

Le testament de la folle alliée

Le visage

Maladie d'amour

Huguette Bertrand :

Alpamayo

Blondes nuits ensoleillées

Enchevêtré aux impossibles

Je ne suis que le vent

J'ai cette gourmandise

Les visages du temps

Quand le cri du corps

Sous la caresse des mots

Sur la pointe des doigts

Sur l'écran brûlant...

Claudine Bohi :

L'humilité...

France Bonneau :

Si j'étais immigrante

Nicole Brossard :

Aujourd'hui je sais

Ma continent

Ne touchons pas...

Sa surface

Sous la langue

Françoise Bujold :

Quand la perdrix...

Mélanie Cantin :

Innocent amour

Diane Cardinal :

Je m'assois sur ton nombril

Je m'infiltre sous ta peau

Tu murmures

Patrizia Cavalli :

De moi...

Natalie Clifford Barney :

Etre libre

Anne Collignon :

Ils étaient cinq

Cristie Cyane :

Laisse-toi aller

On veut pas d'ça ici !

Polaroïd

Rainbow

Un baiser sur ses seins

Louise Cotnoir :

Il faudrait le poème

Le sexe marqué...

Maison à louer

Christine Davi :

Elle dit non

Lucie Delarue-Mardrus :
Baiser 
L'étreinte marine
Refus

Si tu viens

Denise Desautels :

Les chuchotements et la caresse 
L'espoir ?

Tout ce bleu

Une histoire de beauté

Chahdortt Djavann :

L'Iran d'aujourd'hui

Hélène Dorion :

Tu avances une main...

Tu viendras...

J'adviens...

Emily Dickinson :

Douter de Moi !

Elle s'éleva...

Il a Sanglé ma vie

Il s'exerce sur votre Ame

Pour Toi

Eve Ensler :

Le clitoris...

Mon vagin, mon village

Procès en sorcellerie

Rosanna Fiocchetto :

La fureur...

Jacqueline Francoeur :

Sérénité

Madeleine Gagnon :

Un monde androgyne

Cathy Garcia :

Oiseaux

Claire Gérard :

Sensualité

Benoîte Groult :

Elle voudrait

Patricia Guenot :

Abolir la spirale...

Avenir Féminin

Tes mains

Colette Haddad :

Si proche !

Anne Hébert :

L'envers du monde

Les petites villes

Nuit

Istina :

Je me bats

Elle marche

Michèle Lalonde :

Speak white

Sophie Langemont :

Quand je t'imagine

Marguerite Lapalme :

Assimilation

Audre Lorde :

Combattre l'oppression

Habiter les silences...

Savoir - plutôt que penser

Marie-Victoire Louis :

Justice

Andrée Maillet :

Amérique française

Françoise Mariotti :

Lisse comme une pierre blanche

Hélène Marquié :

Le corps subversif

Luci-Louve Mathieu :
Femme

Femme source

Les filles de plume

Lettres

Valéry Meynadier :

Juste...

Peu...

Carole Menahem-Lilin :

Désir obscur...

Le nu visionnaire

Nudité

Souffle 
Un parfum d'écorce

Micheline Mercier :
Abnégation

Isabell Miller :

Fondre

Shawn Mir :

Là-bas les Flandres

La lesbienne d'aujourd'hui

Misfit :

Ange d'éternité

De mes soeurs lesbiennes

Des siècles...

D'un clapotis de l'âme

Le tourbillon...

Tout se passera bien

Vermillonner d'aimer

Colette Nys-Mazure :

Aimée-Aimante

Délivrer les sources

Flux et reflux
Angèle Paoli :
Peut-être

Geneviève Pastre :

Au mâle quand il veut s'interposer

Bonheurs

Je chie je dis...

Marie-Thérèse Peyrin :

Regarde

Ludmilla Podkosova :

Aimer

Lucie Poirier :

Les longs chemins

Catherine Ribeiro :

Femmes algériennes

Adrienne Rich :

A Judith

L'honneur des femmes

Nier notre réalité

Si c'est le désir...

Amina Saïd :

Amour notre parole

Enfant moi seule

L'élan le souffle le silence

Cécile Sauvage :

Le vallon

Isabelle Servant :

Sûrement

Christel J-Stefariel :

Les mots à huis clots

Nada Stipkovic :
Lâcheté
Jeanne Talbot-David :

Où allons-nous

Si fortement rêvé...

Françoise Tchartiloglou :

C'est la vie

Comme la mouette

Repli

Résidence

Emmanuelle Urien :

Tout est pareil

Yolande Villemaire :
Le son du soi
Clara Vincent :

Au pays de ton corps

Dis femme...

Petite garce femme

Tout près du visage

Renée Vivien :

Intérieur

Le Pilori

Notre Dame des Fièvres (Tolède)

Sonnet "Parle-moi..."

Union

Ton Ame

Vierges et femmes...

Simone Weil :

Comme le puissant...

Monique Wittig :

Elles disent...

J/e suis frappée d'interdit...

Sois m/a très chérie...

Leïla Zhour :

Aime-moi

A mon revers

Deux

Grandes et dures

Je cherche un visage...

T'aimer

Ton regard...

Recherche

En théorie : des articles de fond et de référence sur le lesbianisme, l'homosexualité et le féminisme, ainsi que quelques articles sur l'actualité LGBT.

Un peu d'art aussi, des coups de crayons et de pinceaux, de la poésie, des images.

En pratique :un blog et son histoire. 

Les albums qui sont dédiés à une artiste en particulier sont créés avec l'autorisation et la collaboration de cette artiste. Pour litiges ou autres mots, mon adresse mail : sappho4444@hotmail.com 

Archives

Liens

Portails lesbiens :
Sappho
Tasse de Thé
Lesbiagenda Toulouse

Lesbian Index

Sapphica


Blogs lesbiens : 
L'ancien Lezzone et ses archives

Elles à Elles

Complicités Féminines

Geneviève Pastre 

Gouts Doux
Lesbiennes maghrébines

Mauvaise Herbe 

Mot à Mot 
Sensuality

Références Lesbiennes :
Archives lesbiennes de Paris

Archives lesbiennes de Berlin

Bagdam Espace Lesbien

Cineffable

Coordination Lesbienne

Isle of Lesbos

La Barbare

Les Rivages de Mytilène
Saphisme.com

Univers-L


LGBT/Queer :

France Gaie et Lesbienne

Fugues : G&L du Québec

Inter LGBT

Les Panthères Roses

Media-G

SOS Homophobie 


Sites féministes : 

ANEF 

Annuaire Etudes féministes 
Anti patriarcat
CCP(ublisexisme)
CNDF
Contre le publisexisme

Encore féministes !

Femme libre (blog)

Femmes en Résistance

Films de Femmes 
Furieuses Fallopes
Glasgow Women's Library

Hors Champ

La Barbe
La Maison des Femmes
 
La Meute
Les Pénélopes  

Mix-Cité

Sisyphe

Têtes hautes

The Women's Library


Auteures :
Michèle Causse
Françoise Leclère
Geneviève Pastre
Monique Wittig

Espaces poétiques :

Huguette Bertrand

Poé-graphie

Poénamur

Poénamur 2

Poésie sapphiste

Renée Vivien

Shawn Mir

Terres de Femmes


Artistes peintres :

Marie Lydie Joffre
Hélène Khoury 

Françoise Tchartiloglou

Sylvette Vinot 

Photographie :
Cathy Peylan
Rebelle


Référencement :

Ref-ici

Mesblogs.com 
Référencement blog
Lesbienne sur Reflink
 

Annuaire de flux d'actualités 

 

Augmenter la visibilité de votre site avec son l'indexation sur nos annuaires en liens durs

13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 15:00

Jeudi 15 Mai : journée de grève et manifestations en France


Le 15 mai, les fédérations syndicales de la fonction publique appellent à la grève contre les restructurations, les suppressions massives d'emplois et pour l'augmentation des salaires. Les lycéens et lycéennes seront, également, massivement, dans la rue contre les suppressions de postes de profs.
Faire échec au gouvernement : les raisons sont nombreuses !

HEURE ET POINT DE DÉPART DANS DIFFÉRENTES VILLES :
Retransmis par http://bellaciao.org/fr/spip.php?article65981

Paris :  14h - Place d'Italie
Caen : 10h - Place Saint Pierre
Le Havre : 10h - Volcan
Marseille :  10h30 - Vieux port
Melun : 9h30 - Préfecture
Valenciennes : 10h - Place D'Armes
La Rochelle |: 15h - Place de Verdun
Lille : 14h - Porte de Paris
Chambéry : 14h - Place de la Sasson
Valence | 13h30 - Champ de Mars
Nantes | 10h30 - Place Bretagne
Poitiers |14h - Place d'armes
Grenoble | 14h - Départ de la gare
Reims | 10h - Maison des Syndicats
Albi | 14h - Place du Vigan
Rouen | 10h30 - Cours Clemenceau
Angoulême | 10h - Gare
APT (Vaucluse) | 14h30 - RDV place du lycée Charles De Gaulle
Epinal | 14h - Préfécture
Périgueux | 14h30 - Palais de Justice
Chalon-sur-Saône | 15h - Maison des Syndicats
Montpellier | 14h30 - Peyrou
Lille | 14h - Porte de Paris
Nîmes | 15h - Maison Carrée
Cannes | 8h - Rassemblements devant les lycées
Nice | 10h - Place Masséna
Ribérac | 13h30 - Parking des bus du lycée (départ en car)
Lyon | 14h - Place Bellecour
Châlons | 10h - Maison des syndicats, place Verdun
Epernay | 10h - Place Carnot
Nevers | 15h - Place Carnot
Clermont-Ferrand | 10h - Avenue de la République
Toulon | 10h - Place de la liberté
Draguignan | 10h30 - Sous-préfecture
Besançon | 14h - Place de la révolution
Vannes | 10h30 - Place de la république
Lorient | 10h30 - Maison des syndicats
Rennes | 11h - Place de la Gare
Morlaix | 10h30 - Place de la mairie
Quimper | 10h30 - Place de la résistance
Brest | 10h30 - Place de la liberté
Saint-Brieuc | 10h30 - Place de la préfecture
Metz | 14h30 - Esplanade
Nancy | 14h - Place Stanislas
Tarbes | 10h30 - Bourse du travail
Strasbourg | 10h - Place de la bourse
Annecy | 14h - Préfecture
Bordeaux | 11h30 - Place de la république
Saint-Lô | 10h30 - Place de la mairie
Toulouse | 14h - Compans-Cafarelli
Bourges | 10h30 - Place Séraucourt
Vierzon | 10h30 - Forum république
St Amand | 10h30 - Place Jean Girault
Nogent Le Rotrou | 10h - Lycée R.Belleau
Chartres | 14h30 - Place des Halles
Châteauroux | 10h - Place de la république
Tours | 14h30 - Place de la liberté
Blois | 10h - Préfecture
Vendôme | 10h - Sous-préfecture
Romorantin | 10h - Lycée Claude de France
Bourg-en-Bresse | 14h30 - Champ de Foire
Orléans | 10h30 - Cathédrale
Roanne | 10h45 - Bourse du travail
Saint-Etienne | 10h30 - Bourse du travail
Mulhouse | 10h30 - Place de la Réunion
Bar-Le-Duc | 16h - Place Reggio
Longwy | 14h - Lycée Mézières
Belfort | 10h - Maison du peuple
Périgueux | 14h30 - Palais de Justice
Melun | 9h30 - Préfecture
Rumilly | 10h30
Auxerre | 14h - Gare SNCF
Montreuil | 12h30 - Mairie
Repost 0
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 13:26

Nicole Saxo à l'O'KUBI

J'ai le plaisir de vous annoncer que Nicole Saxo se produira en mai à l'O'KUBI. Cette saxophoniste militante vous invite à découvrir son univers autour des grands standards du jazz et du blues et de ses improvisations au son chaleureux et velouté. Vous avez peut-être eu la chance de partager son swing à Cineffable ou aux Jacasses, n'hésitez pas à vous laisser entraîner de nouveau...


A l'OKUBI, dès 19h30 :

Les mercredi 11 et 25 juin

 

L'O'KUBI, 219 Rue St Maur, 75010 Paris, Métro Goncourt, Belleville, Colonel Fabien.

Repost 0
12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 15:09

Marion  Page  présentera son deuxième livre

« Le Belvédère »,

Editions Geneviève Pastre 2008

Le 16 mai au CGL,

dans le cadre du « vendredi des femmes »

 

roman de l’exploration du chemin parcouru par une femme depuis l’enfance jusqu’à ce qu’elle se reconnaisse lesbienne

 

présentation, lecture d’extraits, échanges autour du livre,

 ventes-dédicaces et pot de l’amitié

 

CGL : 63 rue Beaubourg, M° Rambuteau, les Halles, Arts et Métiers
Repost 0
Published by Misfit - dans Livres
commenter cet article
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 15:11

Sans papiers. Manif à Nanterre le 09/05



Source : CNT STE 92, dimanche 4 mai 2008
transmis par : http://bellaciao.org/fr/

Agissons ici et maintenant pour la régularisation de tous les sans-papiers ! Rassemblement et manifestation à Nanterre (92) le 9 mai Le Collectif de Sans-Papiers du 59, qui se bat pour la régularisation des sans-papiers, organise une marche de protestation partant de Lille et arrivant à Paris le 10 mai.
Le 9 mai, les marcheurs arrivent à Nanterre, notamment à l'occasion des 40 ans de mai 68. La jonction entre travailleurs et étudiants pour la résistance sociale, force de mai 68, est l'objectif de leur venue.
Aujourd'hui à l'Université de Nanterre, au moins 14 étudiants sont sous Obligation de Quitter le Territoire Français : ils peuvent être expulsés dès que la police les attrape.
La préfecture a retiré leur titre de séjour sous prétexte d'un redoublement ou d'une réorientation.
Certains, réfugiés politiques, attendent une réponse depuis des années.
On ne devient pas sans-papiers suite à un délit, c'est une situation administrative, qui rend les conditions de vie et d'études insupportables.
Comment réussir ses études quand on craint l'expulsion à tout moment, qu'on ne peut pas, à l'égal des français, se salarier, avoir un compte, redoubler, se réorienter, accéder aux aides sociales ?
L'université a sa responsabilité : elle met beaucoup d'embûches aux étudiants étrangers, souvent elle exige un titre de séjour pour inscrire l'étudiant, ce qui est illégal et pervers car c'est la carte d'étudiant qui est censée procurer un titre de séjour.
La fac devrait soutenir les étudiants par une lettre, et grâce au décret du 30 juin 1946 qui permet que l'administration de l'université enregistre une demande de titre de séjour et la transmette à la préfecture.
Cela éviterait les jours perdus à faire la file au guichet et les refus (illégaux) d'en registrer la demande, pratiqués par la préfecture du 92.
En avril 2008, plus de 800 travailleurs sans-papiers se sont mis en grève pour leur régularisation. Dès le début de la grève, le gouvernement a annoncé un examen des dossiers, cela montre qu'il est en difficultés face aux revendications des sans-papiers.
Face à la remontée des luttes, le gouvernement craint une grève de tous les sans-papiers, soutenue par une partie de la population, qui paralyserait une bonne part de l'activité économique en France.
On assiste à une véritable chasse à l'homme, des dizaines de sans-papiers sont morts ou blessés en tentant d'échapper à la police, comme Baba Traoré, mort noyé à Joinville. Au quotidien, les problèmes de logement, de soins, de nourriture s'ajoutent à la peur de l'expulsion.
Face au déni de leurs droits les plus élémentaires, on ne peut qu'exiger la régularisation de tous les sans-papiers.
Pour nous, seule l'organisation et l'action collective des premiers concernés permettra d'obtenir leur régularisation.
Il faudra des luttes menées par les sans-papiers et ceux qui les soutiennent.
Depuis 2006, la lutte collective a payé dans plusieurs facs, lycées et entreprises. Pour obtenir la régularisation d'étudiants de Nanterre, il faut nous réunir et s'organiser : populariser les cas, organiser régulièrement des réunions et des permanences juridiques, prévoir des manifestations à la préfecture comme celle du 9 mai,...
Notre objectif est que la préfecture régularise les étudiants et que l'université soutiennent ses étudiants dans leurs démarches.
Une carte d'étudiant = une carte de séjour
L'université doit enregistrer les demandes de titres de séjour (conformément au décret du 30 juin 1946)
Arrêt de la traque et des expulsions
Régularisation de tous les sans-papiers Etudiants étrangers soutenus par
Vendredi 9 mai
12 h Rassemblement à la fac de Nanterre (pelouse)
14 h Manifestation de la fac à la préfecture de Nanterre
Etudiants étrangers soutenus par : AGEN, CNT, Cultur'PX, Etudions Gayment, JCR, SNASUB-FSU, SNESUP, SUD, UEC, UNEF
Repost 0
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 15:13

Le Mai des féministes


Source : Ruptures

Tables-rondes organisées par le Collectif de Pratiques et de Réflexions Féministes « Ruptures », au Conseil régional d'Ile-de-France, les 15,22 et 27 mai 2008

L'inscription étant obligatoire, le coupon réponse doit être retourné :
par mail (de préférence) à Paule Segal, courriel : segal.p@wanadoo.fr
 ou par correspondance : Réseau Féministe « Ruptures » 38 Rue Polonceau 75018 Paris.

Télécharger le programme sur :
http://www.lcr-rouge.org/IMG/pdf/invit-mai_des_F-minist.pdf
Repost 0
3 mai 2008 6 03 /05 /mai /2008 15:15

COLLÈGES. UNE ENQUÊTE INDISCRÈTE QUI INQUIÈTE



Source : letelegamme.com
vendredi 2 mai
http://www.letelegramme.com/gratuit/generales/regions/bretagne/colleges-une-enquete-indiscrete-qui-inquiete-20080502-2998234_1310805.php

Depuis fin mars, 35.000 familles d'élèves de 6 e ont obligation de répondre à une enquête menée à l'échelle nationale. Seize pages de questions, dont certaines dépassent la ligne rouge, selon des parents d'élèves.
C'est du côté des collèges Parc-ar-C'hoad, à Moëlan, et des Sables-Blancs, à Concarneau, qu'est venue la fronde. Concarneau où, mercredi soir, les parents d'élèves des deux établissements organisaient une réunion publique pour sensibiliser à cette enquête menée par la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance, à l'Éducation nationale.
Seize pages d'interrogatoire
« Où votre enfant est-il né ? Est-il né Français ? Où êtes-vous né ? En quelle année votre enfant est-il arrivé en France ? En quelle langue parlez-vous habituellement à vos enfants ? Quel est le montant mensuel dont votre famille dispose ? Combien de pièces d'habitation compte votre logement ? L'enfant a-t-il sa chambre ? »... Sans oublier diverses questions sur l'évaluation de l'établissement concerné. Le questionnaire a de quoi surprendre. Un document à but statistique de seize pages, censé être destiné à mieux comprendre les parcours scolaires et les difficultés des élèves.
Amendes aux réfractaires
Au total, 35.

000 élèves sont concernés en France par l'enquête. Ils seraient 800 dans le Finistère. Tous désignés par tirage au sort. « En moyenne, on en compte cinq ou six par établissement », note Thierry Chancerel, administrateur national de la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE). « Ces enquêtes sociologiques datent des années 70. Mais il y a là des nouveautés qui ne nous plaisent pas. Comme ces questions sur la nationalité, et son caractère obligatoire ». Et les parents qui refuseraient de répondre s'exposent à des sanctions, allant de 150 à 2.250 ¤ d'amende. Autre inquiétude : la question de l'anonymat, en principe préservé. « Chaque questionnaire est associé à un code, comprenant les trois premières lettres du prénom et du nom », constate Maryse Rioual, la présidente de l'association des parents d'élèves du collège de Moëlan. « Notre crainte est que ces données ne servent pas seulement à l'Éducation nationale. Surtout dans le contexte actuel de chasse aux sans-papier ».
La mobilisation enfle
« Pour nous, il n'est pas acceptable que 35.000 enfants soient ainsi fichés », souligne Véronique Blanchet, vice-présidente du comité départemental de la FCPE. Des élèves qui feraient par la suite l'objet d'entretien et de questionnaires individuels, sans leurs parents. D'ores et déjà, il semblerait que beaucoup de parents aient répondu au questionnaire, qui était à retourner avant la mi-avril. D'autres ont décidé d'entrer en résistance. La FCPE s'engageant à soutenir ceux qui feraient l'objet de poursuites. La Ligue des Droits de l'Homme s'est également émue de ce questionnaire. À Moëlan et Concarneau, certains élus sont mobilisés. Et si personne ne semble remettre en cause la nécessité d'enquêtes, beaucoup réclament la suspension de la diffusion du questionnaire et le retrait immédiat de certaines questions.

UNE PÉTITION lancée à l'initiative des Finistériens circule actuellement sur Internet à l'adresse suivante : http://www.lapetition.be/en-ligne/non-au-panel-des-35000-2159.html
Olivier Desveaux
Repost 0
Published by Misfit - dans Divers
commenter cet article
3 mai 2008 6 03 /05 /mai /2008 10:32

Ne suis que l'une

de ces choses,

de ces infimes,

 issue

d'exubérance.


Serre-moi en tes mains,

qu'elles surgissent

exultant

jusqu'au succès. 


 

 

 Poème d'Hannah Arendt, Journal de Pensée 1, traduit par Denis Thouard.

Peinture : Gorgone


Repost 0
3 mai 2008 6 03 /05 /mai /2008 08:27

Je suis

endormie
recouverte de ta nuit polaire
à couper le souffle
je ne suis plus
qu’une main ouverte
sur les âges
un élan d’oubli
trouée
déportée de ma vie
fugitive sur ta peau

dépouillée
ma chair écarlate
je cède en un cri
rugissante de certitudes anciennes

ton amour s’expulse
de mon corps
me lacérant
de son pardon

je suis

je respire à nouveau
intacte
rescapée
de nos étreintes

à mon réveil
les oies blanches
ont tracé
des ébauches de lumière



Poème d'Annie Lafrenière

Photographie : Kirikou

 

Repost 0
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 16:51
Les métamorphoses de la main



Un gros plan de la main en arrêt sur
une rive provisoire : un vague continent
pourrait se mettre à bouger, articuler,
dériver. On interprèterait ce rapprochement
légitime : une fausse note



(un enfantillage quand on touche, et qu’il
ne faut pas ; une femme suce son pouce gauche,
et il ne faut pas ; elle s’absente dans un geste
désert qui lui fait perdre le sens de la rive ;
elle est de marbre blanc, réduite à l’état
de lignes et de formes, portrait de femme
à la main, sans attente hors d’atteinte
et il ne faut pas),



*



Ce qui entraînerait la rupture ; ce qui,
subitement, détruirait l’équilibre



(je ne suis là pour personne ni pour
moi-même, dépaysée, un peu floue dans l’oubli
d’un corps que l’inertie de la main tient
éloigné de l’irruption ou de la répétition
de la chute. Moment essentiel où je ne suis
que surface étonnante, odorante, sans
rien en moi qui résiste à l’aplanissement
de la figure vertigineuse de ces lieux
dans lesquels il m’arrive si souvent d’être piégée
parce qu’une



*



simple vague sur le vernis de la surface,
un effleurement un peu gauche, et
le seul mot qui me vient
est le mot : déchirure.



[…]






Denise Desautels, Mémoires parallèles, choix de poèmes, choix et présentation de Paul Chamberland, Éditions du Noroît, 2004, p. 80

Photographie : Doug Beasley

Repost 0
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 20:54



A ce jour partout la guerre,
les plaines, les forêts de bouleaux,
le vent, l’herbe, la lumière rasante,


la terre est pillée et les corps sont abandonnés.
Ils ont changé le nom des pays,
ils ne savent même plus que quoi, de qui ils parlent


et nous à ces frontières béantes.







Isabelle Baladine Howald, Secret des Souffles, Melville, 2004, p. 48 et 49
Photographie : auteur-e inconnu-e

Repost 0