Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lez/zone
  • Lez/zone
  • : Lez Zone est un espace dédié à la culture et aux arts sapphiques, au féminisme. Vous y trouverez également quelques actualités. Poèmes illustrés, peinture, photographie, artistes invitées.
  • Contact

Textes illustrés

Lucie Aubrac :

Résister 

Rose Ausländer :

Dans le rien

Découvrir un chant

La chambre m'abrite

Ne le sais

Quand je partirai

Tu es là encore

Anne Archet :
Convulsive

Union nucléaire

Nicole Barrière :

Femmes en parallèle

Marie Bataille :

Nuit

Le silence te creuse

Germaine Beaulieu :

Dans l'attente

Elle s'interroge

Il n'y a plus de sens

Rien du noir

Tu tiens bon le désir

Jannick Belleau :

Adios Amiga

Jovette-Alice Bernier :

C'est alors que l'on sait

J'abdique tout

Louky Bersianik :

La Splendeur

Le testament de la folle alliée

Le visage

Maladie d'amour

Huguette Bertrand :

Alpamayo

Blondes nuits ensoleillées

Enchevêtré aux impossibles

Je ne suis que le vent

J'ai cette gourmandise

Les visages du temps

Quand le cri du corps

Sous la caresse des mots

Sur la pointe des doigts

Sur l'écran brûlant...

Claudine Bohi :

L'humilité...

France Bonneau :

Si j'étais immigrante

Nicole Brossard :

Aujourd'hui je sais

Ma continent

Ne touchons pas...

Sa surface

Sous la langue

Françoise Bujold :

Quand la perdrix...

Mélanie Cantin :

Innocent amour

Diane Cardinal :

Je m'assois sur ton nombril

Je m'infiltre sous ta peau

Tu murmures

Patrizia Cavalli :

De moi...

Natalie Clifford Barney :

Etre libre

Anne Collignon :

Ils étaient cinq

Cristie Cyane :

Laisse-toi aller

On veut pas d'ça ici !

Polaroïd

Rainbow

Un baiser sur ses seins

Louise Cotnoir :

Il faudrait le poème

Le sexe marqué...

Maison à louer

Christine Davi :

Elle dit non

Lucie Delarue-Mardrus :
Baiser 
L'étreinte marine
Refus

Si tu viens

Denise Desautels :

Les chuchotements et la caresse 
L'espoir ?

Tout ce bleu

Une histoire de beauté

Chahdortt Djavann :

L'Iran d'aujourd'hui

Hélène Dorion :

Tu avances une main...

Tu viendras...

J'adviens...

Emily Dickinson :

Douter de Moi !

Elle s'éleva...

Il a Sanglé ma vie

Il s'exerce sur votre Ame

Pour Toi

Eve Ensler :

Le clitoris...

Mon vagin, mon village

Procès en sorcellerie

Rosanna Fiocchetto :

La fureur...

Jacqueline Francoeur :

Sérénité

Madeleine Gagnon :

Un monde androgyne

Cathy Garcia :

Oiseaux

Claire Gérard :

Sensualité

Benoîte Groult :

Elle voudrait

Patricia Guenot :

Abolir la spirale...

Avenir Féminin

Tes mains

Colette Haddad :

Si proche !

Anne Hébert :

L'envers du monde

Les petites villes

Nuit

Istina :

Je me bats

Elle marche

Michèle Lalonde :

Speak white

Sophie Langemont :

Quand je t'imagine

Marguerite Lapalme :

Assimilation

Audre Lorde :

Combattre l'oppression

Habiter les silences...

Savoir - plutôt que penser

Marie-Victoire Louis :

Justice

Andrée Maillet :

Amérique française

Françoise Mariotti :

Lisse comme une pierre blanche

Hélène Marquié :

Le corps subversif

Luci-Louve Mathieu :
Femme

Femme source

Les filles de plume

Lettres

Valéry Meynadier :

Juste...

Peu...

Carole Menahem-Lilin :

Désir obscur...

Le nu visionnaire

Nudité

Souffle 
Un parfum d'écorce

Micheline Mercier :
Abnégation

Isabell Miller :

Fondre

Shawn Mir :

Là-bas les Flandres

La lesbienne d'aujourd'hui

Misfit :

Ange d'éternité

De mes soeurs lesbiennes

Des siècles...

D'un clapotis de l'âme

Le tourbillon...

Tout se passera bien

Vermillonner d'aimer

Colette Nys-Mazure :

Aimée-Aimante

Délivrer les sources

Flux et reflux
Angèle Paoli :
Peut-être

Geneviève Pastre :

Au mâle quand il veut s'interposer

Bonheurs

Je chie je dis...

Marie-Thérèse Peyrin :

Regarde

Ludmilla Podkosova :

Aimer

Lucie Poirier :

Les longs chemins

Catherine Ribeiro :

Femmes algériennes

Adrienne Rich :

A Judith

L'honneur des femmes

Nier notre réalité

Si c'est le désir...

Amina Saïd :

Amour notre parole

Enfant moi seule

L'élan le souffle le silence

Cécile Sauvage :

Le vallon

Isabelle Servant :

Sûrement

Christel J-Stefariel :

Les mots à huis clots

Nada Stipkovic :
Lâcheté
Jeanne Talbot-David :

Où allons-nous

Si fortement rêvé...

Françoise Tchartiloglou :

C'est la vie

Comme la mouette

Repli

Résidence

Emmanuelle Urien :

Tout est pareil

Yolande Villemaire :
Le son du soi
Clara Vincent :

Au pays de ton corps

Dis femme...

Petite garce femme

Tout près du visage

Renée Vivien :

Intérieur

Le Pilori

Notre Dame des Fièvres (Tolède)

Sonnet "Parle-moi..."

Union

Ton Ame

Vierges et femmes...

Simone Weil :

Comme le puissant...

Monique Wittig :

Elles disent...

J/e suis frappée d'interdit...

Sois m/a très chérie...

Leïla Zhour :

Aime-moi

A mon revers

Deux

Grandes et dures

Je cherche un visage...

T'aimer

Ton regard...

Recherche

En théorie : des articles de fond et de référence sur le lesbianisme, l'homosexualité et le féminisme, ainsi que quelques articles sur l'actualité LGBT.

Un peu d'art aussi, des coups de crayons et de pinceaux, de la poésie, des images.

En pratique :un blog et son histoire. 

Les albums qui sont dédiés à une artiste en particulier sont créés avec l'autorisation et la collaboration de cette artiste. Pour litiges ou autres mots, mon adresse mail : sappho4444@hotmail.com 

Archives

Liens

Portails lesbiens :
Sappho
Tasse de Thé
Lesbiagenda Toulouse

Lesbian Index

Sapphica


Blogs lesbiens : 
L'ancien Lezzone et ses archives

Elles à Elles

Complicités Féminines

Geneviève Pastre 

Gouts Doux
Lesbiennes maghrébines

Mauvaise Herbe 

Mot à Mot 
Sensuality

Références Lesbiennes :
Archives lesbiennes de Paris

Archives lesbiennes de Berlin

Bagdam Espace Lesbien

Cineffable

Coordination Lesbienne

Isle of Lesbos

La Barbare

Les Rivages de Mytilène
Saphisme.com

Univers-L


LGBT/Queer :

France Gaie et Lesbienne

Fugues : G&L du Québec

Inter LGBT

Les Panthères Roses

Media-G

SOS Homophobie 


Sites féministes : 

ANEF 

Annuaire Etudes féministes 
Anti patriarcat
CCP(ublisexisme)
CNDF
Contre le publisexisme

Encore féministes !

Femme libre (blog)

Femmes en Résistance

Films de Femmes 
Furieuses Fallopes
Glasgow Women's Library

Hors Champ

La Barbe
La Maison des Femmes
 
La Meute
Les Pénélopes  

Mix-Cité

Sisyphe

Têtes hautes

The Women's Library


Auteures :
Michèle Causse
Françoise Leclère
Geneviève Pastre
Monique Wittig

Espaces poétiques :

Huguette Bertrand

Poé-graphie

Poénamur

Poénamur 2

Poésie sapphiste

Renée Vivien

Shawn Mir

Terres de Femmes


Artistes peintres :

Marie Lydie Joffre
Hélène Khoury 

Françoise Tchartiloglou

Sylvette Vinot 

Photographie :
Cathy Peylan
Rebelle


Référencement :

Ref-ici

Mesblogs.com 
Référencement blog
Lesbienne sur Reflink
 

Annuaire de flux d'actualités 

 

Augmenter la visibilité de votre site avec son l'indexation sur nos annuaires en liens durs

19 juin 2006 1 19 /06 /juin /2006 15:20
Brésil (Lesbian and gay pride)
Record à São Paolo: trois millions de personnes pour défendre la fierté homosexuelle

 

L'affluence en ferait pâlir plus d'un. Près de trois millions de personnes, selon la police, se sont réunies dans les rues du centre-ville de São Paulo, pour la traditionnelle gay pride. Le collectif d'organisations gay, lesbiennes, bisexuelles et transgenres de São Paulo avait appelé à manifester sous le mot d'ordre «L'homophobie est un délit». Normalement, la dixième édition de la gay pride brésilienne devait avoir lieu dimanche 18 juin, mais elle a été avancée de 24 heures en raison du match de football Brésil-Australie. De nombreuses revendications portaient sur la légalisation des unions des couples du même sexe, et beaucoup ont dénoncé l'homophobie très forte dont sont victimes les gays et les lesbiennes du pays.

par Emmanuelle Cosse

Italie (Lesbian and gay pride)
La gay pride de Turin a rassemblé plus de 50.000 personnes

La gay pride de Turin a rencontré un beau succès ce samedi 17 juin en réunissant près de  50.000 manifestants. L'affaire était pourtant loin d'être gagnée d'avance. Deux autres événements de poids concurrençaient la marche des fiertés: le match de football de l'Italie en Coupe du monde et le rassemblement d'innombrables scooters Vespa pour les 60 ans de la marque. Dès 17h30, une foule impressionnante se donnait pourtant rendez-vous devant la gare de Porta Susa pour réclamer l'égalité des droits. Dans une ambiance bon enfant, une trentaine de chars hauts en couleur et souvent surchargés (notamment ceux de Folies Scandal et Miss Drag Queen Piemonte) ont longé les lieux les plus célèbres de la ville (Piazza Castillo et la Via Cernaia) jusqu'à la place Vittorio. La manifestation fut suivie d'un spectacle d'Antonella Ruggiero. Une fête très réussie, en présence de ministres tels que Paolo Ferrero, chargé de la Politique sociale, et malgré l'absence notable du maire de Turin, Sergio Chiamparino, et les polémiques des semaines précédentes avec l'Église italienne. Turin a donc tenu son rang de ville engagée pour la cause homosexuelle. En 1978, elle avait été la première en Italie à organiser une gay pride qui avait alors rassemblé 5.000 manifestants. Le succès remporté par la gay pride de Turin arrive à point nommé: la ministre des Droits et de l'Égalité des chances, Barbara Pollastrini, a annoncé aux organisateurs de la gay pride qu'elle souhaitait présenter rapidement «une législation humaine et sage pour les unions de fait, homosexuelles ou non», conformément à ce qu'était annoncé dans le programme de la coalition de gauche, l'Union.

 



par Sylvain Zimmermann

 

Succès pour les marches de Lyon, Strasbourg et Toulouse

 

En préambule à la Marche des fiertés de Toulouse, une cérémonie organisée à l'initiative de l'association Les «Oublié(e)s» de la mémoire a rendu hommage aux déportés et internés homosexuels européens, et plus particulièrement à Pierre Seel, décédé dans la Ville rose en novembre dernier (lire Quotidien du 25 novembre 2005). Le dépôt de gerbes a rassemblé plusieurs personnalités politiques élues des collectivités locales (lire Quotidien du 16 juin), des représentants du Parti communiste français (PCF) et du parti socialiste, des associations de déportés et une quinzaine d'associations LGBT. Le discours d'un représentant du PCF a rappelé des épisodes de la déportation des femmes lesbiennes (classées comme «asociales»), et a publiquement reconnu la responsabilité des communistes, sous le régime de Staline, pour la déportation de milliers d'homosexuels dans les goulags. Lors de leurs interventions, des élus ont souligné l'importance d'institutionnaliser une telle cérémonie et ont émis le souhait qu'une rue de Toulouse porte le nom de Pierre Seel. Ce serait un bel hommage à ce combattant de toujours. Dans l'après-midi, 4.000 personnes selon les organisateurs, ont investi les rues de Toulouse pour la marche des fiertés qui s'est terminée sur la place de la Daurade. Un village associatif y a accueilli les manifestants dont le nombre continue de croître.

Pour la onzième gay pride de Lyon, près de 6.000 personnes ont défilé dans le centre-ville sous le mot d'ordre «Homoparentalité, mariage: égalité maintenant!». En fin de matinée, le ministre des Transports et président de l'UMP du Rhône, Dominique Perben (qui souhaite se présenter à Lyon aux élections municipales), s'était même entretenu avec des militants de l'association GayLib, mouvement des homos de l'UMP. La belle réussite de la marche a été néanmoins émaillée d'incidents dont a été témoin Hussein Bourgi, du collectif contre l'homophobie de Montpellier. «Lorsque le cortège est arrivé sur la Place des Terreaux, le carré de tête, particulièrement fourni et composé d'élus, de responsables associatifs et mutualistes, a essuyé des jets d'œufs pourris (30 à 40) en provenance du porche du musée des Beaux-Arts.» Certains militants LGBT ont été à la poursuite de la demi-douzaine des assaillants. «Ils ont immédiatement pris la fuite mais nous avons eu le temps de relever qu'il s'agissait de jeunes au crâne rasé, habillés tout en noir et avec un look de skinheads. Des passants ont réussi à en intercepter un et à le plaquer au sol. Le jeune interpellé a répété à plusieurs reprises: &quotJ'ai fait une connerie, je le reconnais, mais protégez-moi, s'il vous plaît». Une première plainte était déposée samedi soir par Jules Joassard, assistant parlementaire de la députée PS du Rhône Martine David. Hussein Bourgi a voulu porté plainte le dimanche matin au commissariat du Ier arrondissement de Lyon où l'accueil fut «détestable»: les policiers ne souhaitaient pas enregistrer sa plainte, mais l'ont finalement fait, après deux heures de tergiversations. David Souvestre, président de la LGP de Lyon, devrait déposer plainte aujourd'hui, lundi 19 juin, directement auprès du procureur de la République de Lyon pour éviter ces atermoiements.

À Strasbourg, entre 1.200 et 3.000 personnes ont défilé derrière de nombreux chars associatifs et en présence notamment du conseiller régional UMP d'Ile-de-France Jean-Luc Romero. Ce dernier a dénoncé la fermeture dans la région du pôle de Sida Info Service. «Dans cette région qui est assez touchée par le sida, c'est un mauvais signal. Cette restructuration est inquiétante pour le travail qui était fait sur le terrain, car c'est un acteur qui s'en va», a-t-il déclaré à l'AFP.
Photo Hervé Hirigoyen


par Jérôme Gac, Emmanuelle Cosse

Source : http://www.tetu.com/

Partager cet article

Repost 0

commentaires